Bien choisir une cintreuse

Une cintreuse, aussi appelée « machine de cintrage », est utilisée pour courber sans plier des tubes, des barres et des profilés pour obtenir des cornières, des profilés en « T », des profilés en « U », etc. Habituellement, cette machine est utilisée dans le domaine du travail des métaux.

Les rouleaux constituent la partie la plus importante de la machine. Ils appliquent une combinaison de forces sur le profil dont la résultante détermine une déformation perpendiculaire à la longueur de la pièce.

Consulter les cintreuses

  • Comment choisir une cintreuse ?

    Cintreuse hydraulique de la marque IMCAR

    Pour pouvoir choisir une cintreuse adaptée à votre usage, il faut d’abord définir si elle doit être utilisée pour des tubes, des barres ou des profilés.

    Il est ensuite nécessaire d’avoir une idée des dimensions de la section à cintrer, par exemple le diamètre du tube et l’épaisseur de sa paroi, ou la hauteur et la largeur de la barre. Ces éléments vous permettront de déterminer le dimensionnement des rouleaux de cintrage, aussi appelés « galets », leur écartement et donc le gabarit de la machine de cintrage dont vous avez besoin.

    Il vous faut aussi connaître le rayon minimal de cintrage et l’angle de cintrage à obtenir. En règle générale, vous devez considérer que, pour un tube, le rayon de cintrage minimal est de 2,5 fois le diamètre extérieur du tube et que, pour une barre, le rayon de cintrage minimal est de 3 fois sa section. Vous devez connaître les angles de cintrage que vous souhaitez obtenir pour pouvoir choisir les paramètres de votre cintreuse. Par exemple, si vous choisissez une cintreuse à galets, il faudra prévoir plusieurs cycles pour obtenir des angles de cintrage de plus de 90°.

    Bien sûr, vous devez aussi avoir une idée des caractéristiques du matériau à cintrer, comme sa résistance à la traction ou son allongement.

  • Quelle est la différence entre un cintrage à froid et un cintrage à chaud ?

    Les machines à cintrer sont prévues pour réaliser du cintrage à froid mais il existe aussi des gabarits de cintrage, utilisés notamment dans les ateliers de ferronnerie ou de chaudronnerie, qui permettent de cintrer des barres, des tubes et des profilés à chaud. Vous trouverez aussi une autre technique pour effectuer un cintrage à chaud : le cintrage par induction qui permet par exemple de cintrer des tubes en acier inox de grandes dimensions.

    Contrairement au cintrage à chaud, le cintrage à froid permet de conserver les caractéristiques mécaniques du métal. Par contre, le cintrage à chaud offre plus de souplesse de déformation et permet par exemple de réaliser des rayons de cintrage plus serrés que le cintrage à froid.

  • Dans quel cas choisir une cintreuse manuelle ?

    Cintreuse manuelle de la marque ROTHENBERGER

    Vous pouvez regarder du côté des cintreuses manuelles si votre usage doit être ponctuel ou pour de la production en petite série et si vous n’avez pas besoin d’une grande précision. Avec une cintreuse manuelle, la précision du cintrage et la répétabilité de l’opération dépendent du savoir-faire de l’opérateur. Par contre, l’investissement est minimal par rapport à une cintreuse industrielle.

    Les cintreuses manuelles peuvent être mécaniques ou hydrauliques :

    • Les cintreuses manuelles mécaniques sont généralement utilisées pour des tubes de petit diamètre. Elles sont équipées d’une manivelle qui entraîne le rouleau de cintrage qui entraîne lui-même le tube, la barre ou le profilé.
    • Les cintreuses manuelles hydrauliques permettent de cintrer des tubes de plus gros diamètre. Elles sont équipées d’un vérin qui permet d’exercer une poussée régulière sur le rouleau de cintrage.
  • Comment choisir une cintreuse automatique ?

    Cintreuse automatique de la marque TRACTO-TECHNIK

    Pour choisir le bon type de cintreuse automatique, vous devez définir vos besoins en termes de rapidité d’opération, de performance et de précision :

    • Les cintreuses automatiques hydrauliques proposent un cintrage de qualité avec un haut niveau de précision mais sont relativement lentes, notamment par rapport aux cintreuses électriques.
    • Les cintreuses électriques sont rapides.
    • Les cintreuses CNC sont des machines programmables qui offrent un très bon niveau de répétabilité et une grande précision mais elles représentent un investissement important.
  • Comment choisir le nombre de rouleaux ?

    Cintreuse à trois rouleaux de la marque FACCIN

    Les cintreuses sont généralement équipées de trois rouleaux de cintrage. Selon les modèles, deux des trois rouleaux peuvent être motorisés ou les trois. Il existe aussi des cintreuses à quatre rouleaux qui permettent de réaliser des travaux spécifiques.

    • Les cintreuses à deux rouleaux motorisés sont plus économiques. Elles sont plutôt utilisées pour de la petite série, lorsque la finition des pièces n’est pas un critère prépondérant, car celles-ci ont tendance à être marquées par les rouleaux qui sont striés ou cannelés.
    • Les cintreuses à trois rouleaux motorisés sont plus rapides et offrent un meilleur niveau de finition mais elles coûtent plus cher que les modèles à deux rouleaux motorisés.
    • Les cintreuses à quatre rouleaux permettent de cintrer plus facilement aussi bien des tubes de grand diamètre que des tubes de petit diamètre. Ces cintreuses sont plus efficaces.

    Les rouleaux et le système d’entraînement auront un impact sur la qualité de finition et la durabilité de votre machine. Les rouleaux sont trempés et rectifiés pour assurer une bonne tenue dans le temps. Le système d’entraînement est aussi conçu pour résister à des efforts importants. En ce qui concerne le système d’entraînement, s’il s’agit d’un système d’engrenage, les pignons les plus résistants sont les pignons trempés par induction. Si l’entraînement se fait par cardan, le système peut être équipé d’une pièce plastique prévue pour casser en cas d’efforts trop importants, ce qui facilite la maintenance.

  • Quels sont les autres critères de choix d’une cintreuse ?

    Cintreuse pyramidale de la marque AMOB

    Votre cintreuse peut être pyramidale ou asymétrique :

    • Sur une cintreuse pyramidale, seul le rouleau central supérieur se déplace. La distance entre les deux rouleaux inférieurs est fixe. Par contre elle est supérieure à ce qu’on peut trouver sur une cintreuse asymétrique, ce qui permet de cintrer des tubes de gros diamètre tout en obtenant un rayon de cintrage supérieur.
    • Sur une cintreuse asymétrique, le rouleau central est fixe et le réglage s’effectue sur les rouleaux inférieurs qui se déplacent en arc de cercle. Avec ce principe, il est possible de réaliser des travaux variés avec des petites déformations et des rayons de cintrage minimes.

    Votre cintreuse peut être verticale ou horizontale selon votre environnement de travail :

    • Les cintreuses verticales nécessitent une surface de travail minimale. Par contre, la hauteur de l’atelier doit être suffisante par rapport aux travaux à réaliser.
    • Les cintreuses horizontales nécessitent une surface de travail importante et il peut être aussi nécessaire de prévoir des guides pour supporter la pièce à cintrer.

    Certaines cintreuses sont proposées avec une souris. Il s’agit d’un mandrin articulé qui reprend la forme intérieure du profilé à cintrer et qui évite que la partie extérieure du profilé à cintrer ne se creuse.

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *