Le Salon Online de l'Industrie

Bien choisir une presse plieuse

Une presse plieuse est une machine-outil utilisée pour le pliage de pièces et feuilles de métal allant jusqu’à 20 mm. Elle est composée d’une matrice en forme de V ou de U (suivant la forme de pliage voulue), appelée vé, et d’un poinçon, appelé contre-vé. Le matériau à plier est placé sur la matrice et pressé par le poinçon qui plie alors la tôle jusqu’au degré choisi.

Les presses plieuses sont utilisées en chaudronnerie et dans les usines de production de nombreux secteurs comme l’automobile et l’aéronautique.

Consulter nos presses plieuses

  • Comment choisir une presse plieuse ?

    Avant de choisir votre presse plieuse, vous devez d’abord connaître le type de métal que vous souhaitez plier (acier inoxydable, acier doux calibre 16…).

    Puis il vous faut déterminer les caractéristiques particulières qui peuvent entrer en compte dans le calcul de la courbure de la pièce. Il s’agit par exemple de :

    • la résistance à la traction ;
    • l’épaisseur et la longueur du métal ;
    • la longueur de pliage de la presse, dite longueur de flexion ;
    • la largeur du vé ;
    • le rayon intérieur des pièces.

     

    Une fois ces caractéristiques déterminées, vous devez alors calculer le tonnage nécessaire à l’opération de pliage.

    Le tonnage est la force de flexion de la presse. Il détermine la quantité de pression pouvant être appliquée par le poinçon pendant l’opération de pliage.

    • Un tonnage élevé permet de plier des métaux épais et durs.
    • Un tonnage faible est adapté aux métaux minces.

    Attention : un tonnage incorrect (trop faible ou trop élevé) peut endommager votre presse ou votre pièce. Pour calculer le tonnage de votre presse, reportez-vous donc au manuel d’utilisation de votre presse ou à un tableau de tonnage.

  • Quelle technologie choisir pour ma presse plieuse ?

    Presse plieuse hydraulique de la marque AMADA

    Il existe 3 technologies de presse plieuse :

    La presse plieuse hydraulique

    • Le poinçon se déplace grâce à un système de vérins hydrauliques.
    • Elle permet des capacités de pliage importantes (longueur de pliage jusqu’à 8 m, force jusqu’à 1 200 tonnes).
    • Elle fonctionne en continu même si elle n’effectue aucun pliage ce qui génère des coûts d’électricité.
    • Elle demande un entretien important et régulier.
    • Elle est plus puissante qu’une presse plieuse électrique.
    • Elle est moins chère.
    • Elle est adaptée aux pliages simples.

     

    Presse plieuse électrique de la marque Euromac

    La presse plieuse électrique

    • Elle est équipée de servomoteurs à la place des vérins hydrauliques.
    • Elle génère plus de gains de productivité.
    • Les servomoteurs ne consomment de l’énergie que lorsque la machine plie.
    • La maintenance est réduite.
    • Elle offre plus de flexibilité.
    • Elle coûte plus cher que la presse hydraulique mais les coûts d’exploitation sont plus faibles.

    Presse plieuse hybride de la marque SafanDarley

    La presse plieuse hybride

    • Il s’agit d’une presse plieuse hydraulique équipée de moteurs électriques.
    • La présence des moteurs électriques réduit l’utilisation du système hydraulique.
    • Elle combine les avantages des presses plieuses électriques et hydrauliques.
  • Quelle configuration de presse plieuse choisir ?

    Il existe différents types de configurations, notamment :

     

     

    Presse plieuse tandem de la marque LVD

    La presse plieuse tandem

    • Il s’agit d’une combinaison de 2 presses plieuses qui fonctionnent de façon synchronisée avec un alignement mécanique.
    • Ce type de presse est adapté au pliage de pièces de grandes longueurs et épaisseurs.
    • Pour les pièces au-delà de 14 mètres, il existe même des presses plieuses en tridem.

     

     

    Presse plieuse robotisée de la marque AMADA

    La presse plieuse robotisée

    • De plus en plus de presses plieuses se voient aujourd’hui couplées à des robots pour former un système de pliage automatisé.
    • Grâce à ce système intégré robotisé, la machine est capable de choisir le pliage idoine en fonction des pièces à produire et du volume de production, sans l’intervention de l’opérateur.
    • Cette technologie offre ainsi des gains de productivité importants.
  • Quel type de pliage choisir ?

    Il existe 2 types de pliage :

    • Le pliage en l’air
    • Le pliage en frappe

     

    Presse plieuse électrique de la marque LVD

    Dans quel cas choisir le pliage en l’air ?

    Dans le pliage en l’air, l’extrémité du poinçon et les 2 arêtes du vé permettent de courber la feuille de métal. Mais ce type de pliage s’accompagne d’un effet de retour d’élasticité. En effet, la force de pliage étant plus faible, la feuille de métal revient en arrière telle un élastique lorsque le poinçon se retire.

    Dès lors, vous devez ajuster l’angle de pliage en fonction du retour du métal et calculer une marge. Ainsi, pour un pli à 90°, le contre-vé doit descendre à 85°.

    D’autres éléments entrent en compte dans le calcul de cette marge comme l’épaisseur de la lame, la longueur du pli, l’ouverture du vé.

    Ce type de pliage est le plus utilisé dans le secteur de la tôlerie car il est adapté aux machines ayant des capacités réduites, à la différence du pliage en frappe qui nécessite notamment plus de force.

     

    Dans quel cas choisir le pliage en frappe ?

    Dans le pliage en frappe, aussi appelé pliage en fond de matrice, le contre-vé courbe la feuille de métal avec une grande force (3 à 5 fois supérieure au pliage en l’air) ce qui permet d’atténuer voire d’éviter l’effet retour élastique généralement associé au pliage en l’air. Le procédé débute par un pliage en l’air puis continue avec un forgeage à froid réalisé en fond du vé.

    Cette méthode offre une précision angulaire importante.
    Elle est adapté aux tôles ayant une épaisseur supérieure à 2 mm.

  • Quels sont les autres critères de choix d'une presse plieuse ?

    D’autres éléments sont à prendre en compte dans le choix d’une presse plieuse :

    • La butée arrière
      • Il s’agit d’une butée réglable qui permet d’arrêter la pièce en centrant la ligne de pliage sur l’ouverture en V de la matrice.
      • Elle permet à la pièce à plier d’être bien positionnée.
    • Le contrôleur d’angle
      • Il sert à compenser les manques de précision éventuels de la presse plieuse.
      • Attention: le contrôleur d’angle est limité sur certaines pièces (trop petites, pièces avec angles négatifs).
    • L’outillage
      • Recourir au serrage hydraulique permet des temps de changement d’outils plus courts par exemple.
      • La longueur de serrage a aussi un effet sur la précision de l’outil.
      • Assurez-vous de respecter la pression maximale pour éviter toute détérioration de l’outil.
    • La sécurité de l’opérateur
      • Au moment de changer l’outillage, veillez à arrêter le moteur de la presse ou à le mettre au minimum.
      • L’opérateur ne doit jamais mettre ses mains dans le plan de travail des outils.
      • Il ne doit pas porter de vêtements flottants.
      • Enfin, aucun opérateur ne doit travailler à l’arrière de la machine.
Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *