Bien choisir une presse industrielle

Les presses industrielles sont utilisées dans les usines de fabrication pour former ou assembler un produit à travers l’application d’une pression. Ce guide d’achat présente les principaux types de presses utilisées en milieu industriel, leur utilisation et les critères à prendre en compte pour choisir la presse la plus adaptée à votre process.
Les presses plieuses (press brake), spécialisées dans le pliage des tôles, ne seront pas abordées dans ce guide.

Consulter les presses

  • Comment choisir une presse ?

    Presse de la marque DIMECO

    Pour choisir le bon type de presse, vous devez d’abord savoir si la machine va servir à faire :

    Vous devez aussi avoir une idée assez précise des dimensions finies de la pièce à former, ou des dimensions des pièces à manipuler pour le poinçonnage ou le rivetage, notamment pour pouvoir choisir correctement les dimensions de la table de travail et la hauteur d’ouverture de la presse.

    Il est ensuite nécessaire de définir le tonnage de la machine dont vous avez besoin. Cette caractéristique dépend du type de matériau, de son épaisseur et du type de frappe à réaliser (par exemple la profondeur d’emboutissage ou le périmètre de découpe). Le tonnage de la machine est généralement exprimé en kilonewton (kN). Il existe des presses de 5 kN (0,51 tonne) jusqu’à 500 000 kN (50 000 tonnes).

    Les besoins de production sont également un élément important : unitaire, en petite ou grande série. Pour des besoins ponctuels ou pour de la petite série, vous pouvez vous intéresser aux presses manuelles, mécaniques ou hydrauliques, ou aux presses électriques qui existent aussi en modèles électroportatifs. Pour une fabrication en série, il est essentiel de savoir si vous avez besoin d’une frappe unique ou d’une frappe à suivre. Dans ce dernier cas, vous pouvez vous tourner vers les presses à transfert qui permettent de réaliser des frappes consécutives de manière entièrement automatique.

    L’ensemble de ces critères vous permettra de choisir la technologie la plus adaptée pour votre installation : hydraulique, mécanique, ou pneumatique.

    Critères de choix d’une presse :

    • fonction
    • dimension des pièces
    • tonnage
    • cadence de production
  • Dans quel cas choisir une presse mécanique ?

    Presse mécanique de la marque EMG

    Il existe différents types de presses mécaniques. Les modèles les plus simples sont des presses d’atelier, soit à crémaillère, soit à genouillère, qui permettent de réaliser des petites opérations ponctuelles, comme du poinçonnage.

    Les presses mécaniques offrent des vitesses de production élevées qui permettent une fabrication en grande série. Sur une presse mécanique, seuls quelques paramètres standards peuvent être réglés, la machine est donc moins flexible et polyvalente qu’une presse hydraulique. Les presses mécaniques exigent souvent la présence d’un opérateur pour gérer les opérations connexes à la frappe elle-même. Il est donc indispensable d’équiper ce type de machines de dispositifs de sécurité adaptés, tels que des interrupteurs à pied, des barrières photo-électriques, etc.

    Les presses mécaniques sont généralement des machines de haute précision et la répétabilité de la frappe est garantie dans le temps. Par contre, elles n’opèrent que sur une course donnée. Il est donc important de vérifier que la distance d’ouverture soit adaptée aux dimensions des pièces avant et après fabrication.

    Caractéristiques des presses mécaniques :

    • haute vitesse
    • production en grande série
    • haute précision
    • répétabilité de la frappe
    • faible flexibilité
  • Dans quel cas choisir une presse hydraulique ?

    Presse hydraulique de la marque DUNKES

    Les presses hydrauliques peuvent comprimer tous types de matériaux. Elles présentent généralement un encombrement inférieur à celui des presses mécaniques de tonnage équivalent. Elles nécessitent une maintenance importante, mais avec une presse hydraulique bien entretenue, les pannes sont rares et relativement faciles à réparer.

    Ces machines proposent en général des vitesses de production moins élevées que les presses mécaniques, elles sont plutôt destinées à des petites séries. Elles sont particulièrement adaptées à l’emboutissage profond mais peuvent toutefois servir dans d’autres applications. Les presses hydrauliques offrent une grande flexibilité grâce à leur longueur de course et leur pression variable et paramétrable.

    Elles sont généralement moins bruyantes que les presses mécaniques de tonnage équivalent.

    La répétabilité est moins élevée avec une presse hydraulique qu’avec une presse mécanique. En revanche, les presses hydrauliques permettent d’exploiter la totalité de la puissance de la presse tout au long du processus de fabrication. Vous pouvez ainsi choisir une presse au tonnage réellement adapté à votre besoin, sans qu’il soit nécessaire de la surdimensionner pour bénéficier d’un effort suffisant en début d’opération.

    Il est facile de faire varier la vitesse de fonctionnement d’une presse hydraulique. C’est un avantage notamment si vous avez besoin de réduire la vitesse pour effectuer le travail sur la pièce à presser. Les presses hydrauliques permettent aussi de maîtriser la pression exercée par l’outil et elles sont équipées contre la surcharge de pression.

    Caractéristiques des presses hydrauliques :

    • haute flexibilité
    • compression de tous matériaux
    • production en petite série
    • emboutissage profond
    • entretien important
  • Dans quel cas utiliser une presse pneumatique ?

    Presse pneumatique de la marque SOMAUT

    Les presses pneumatiques peuvent fonctionner à grande vitesse. Ce sont aussi des machines très polyvalentes et simples à utiliser. Elles sont plutôt dédiées à des opérations nécessitant un faible tonnage, pour une production en petite série. Elles sont par exemple beaucoup utilisées dans les laboratoires et dans les ateliers.

    Les presses pneumatiques sont notamment adaptées aux opérations de marquage, de sertissage ou de rivetage. Elles sont généralement moins chères que les presses mécaniques ou les presses hydrauliques, mais elles doivent être reliées à un circuit pneumatique qui délivre une pression et un débit suffisants.

  • Comment dimensionner une presse ?

    Presse de la marque SCHULER

    Pour bien dimensionner votre presse, vous devez définir le tonnage dont vous avez besoin, les dimensions de la table et la distance d’ouverture.

    • Le tonnage se calcule en fonction du type de matériau à manipuler, de son épaisseur, mais aussi de la forme et des dimensions de l’outil de la presse.
    • Pour définir les dimensions de la table, il suffit de connaître les dimensions maximales des pièces à manipuler.
    • Pour choisir la distance d’ouverture de votre presse, il faut vous baser sur la profondeur d’emboutissage et la hauteur nécessaire pour le dégagement de la pièce.

    La vitesse de travail est également un élément important à prendre en compte, notamment dans le cadre d’une fabrication en série.

  • Quels sont les autres critères de choix d’une presse ?

    Presse en col-de-cygne de la marque KNUTH

    Presse à col-de-cygne de la marque KNUTH

    L’un des critères qui rentre en jeux lors du choix d’une presse industrielle est la structure de la machine. Toutes les presses peuvent être classées en fonction de la conception de leur cadre : monobloc ou col-de-cygne.

    Les presses monoblocs présentent une robustesse supérieure et une plus grande résistance aux flexions latérales. Ce type de construction est plus adapté aux tonnages élevés. Vous trouverez entre autres des presses à 2 ou 4 colonnes qui permettent de limiter les déformations du châssis. Plus le nombre de colonnes est important, plus la machine est robuste et sa précision accrue.

    À l’inverse, les presses conçues avec un châssis en col-de-cygne exploitent des tonnages moins importants mais elles ont l’avantage d’être moins encombrantes. Les presses à col-de-cygne permettent de manipuler la pièce à travailler plus facilement, puisque l’espace devant la presse, ainsi que sur les côtés, est dégagé. En revanche, elles nécessitent généralement l’intervention d’un opérateur pour le chargement/déchargement de la pièce.

    Vous pouvez vous intéresser aux presses à genouillère si les opérations à réaliser ne nécessitent la pleine force de la presse qu’à la fin de l’opération, par exemple pour poinçonner ou riveter une pièce. Ces presses sont facilement réglables, elles permettent un changement rapide de l’outil tout en limitant l’effort exercé par l’opérateur.

    Vous devez aussi savoir si vous avez besoin d’une presse à double effet pour réaliser des emboutissages profonds ou si une presse à simple effet est suffisante pour votre usage. Pour ce qui concerne le formage, il vous faudra également déterminer si vous avez besoin d’une presse à chaud, qui sera alors équipée de plateaux chauffants, ou si vous pouvez utiliser une presse à froid.

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *