Bien choisir une étiqueteuse

Une étiqueteuse est une machine qui permet la pose d’étiquettes sur une grande variété de produits. L’étiquetage est une étape importante pour avoir un packaging esthétique et permettre une bonne lecture des informations affichées sur le produit.

Consulter les étiqueteuses

  • Comment choisir votre étiqueteuse ?

    Étiqueteuse semi-automatique de la marque Tenco

    Pour choisir le modèle adapté à votre ligne de production, il faut prendre en considération les éléments suivants :

    • Le mode de fonctionnement : automatique, semi-automatique, manuel.
    • La cadence : le nombre de produits étiquetés par heure ou minute.
    • La dimension des étiquettes.
    • La position (l’emplacement à étiqueter) : partie supérieure, inférieure, ou latérale du produit.

    La forme de la surface à étiqueter peut aussi vous aider dans votre choix : si vos produits sont cylindriques ou coniques, l’étiqueteuse semi-automatique sera un choix pertinent car elle permet de coller les étiquettes sans faire de pli disgracieux.

    Pour des productions en petites séries, il est recommandé d’opter pour des étiqueteuses plus simples d’utilisation, manuelles de préférence.

    Enfin, dans le but de limiter les temps d’arrêt de la machine, il est nécessaire de vérifier que les différentes bobines d’étiquettes ainsi que les autres consommables de l’appareil se remplacent facilement sans l’intervention d’un professionnel ou le recours à un outil spécifique.

  • Pourquoi choisir une étiqueteuse automatique ?

    L’étiqueteuse automatique est généralement dotée d’un moteur pas à pas, elle permet une pose constante, rapide et régulière d’étiquettes adhésives sur des produits conçus en grande série. Cette machine est donc idéale pour les applications industrielles à forte cadence. Ses avantages sont la robustesse et la simplicité de mise en œuvre. Elle nécessite également un entretien réduit, sans outil spécifique (la maintenance et le nettoyage des rouleaux d’entraînement du papier sont également simples et rapides à effectuer). De plus, elle s’intègre dans la chaîne de production. Il est utile de savoir que certaines machines automatiques peuvent appliquer différents types d’étiquettes en même temps.

    Avantages :

    • pose constante, rapide et régulière
    • très forte cadence
    • flexibilité dans le format d’étiquettes
    • simplicité de mise en œuvre
  • Quels sont les différents types d’étiqueteuses automatiques ?

    Étiqueteuse automatique de la marque CDA

    Parmi les nombreuses étiqueteuses automatiques, beaucoup pourront s’adapter à votre production.
    Par exemple, certaines étiqueteuse ont un pied réglable en hauteur et des roulettes qui leur permettent d’intégrer n’importe quelle ligne de production. Grâce à leur rotule orientable qui fait pivoter leur tête de pose à 90°, elle peuvent déposer des étiquettes sur le côté ou sur le dessus du produit à une vitesse pouvant aller jusqu’à 60 mètres par minute.

    • L’étiquetage automatique linéaire permet la dépose d’étiquettes en ligne droite par-dessus, dessous ou sur le côté d’un produit, une répétitivité avec une précision de plus ou moins 0,5 mm et une vitesse de dépose allant jusqu’à 60 mètres par minute.
    • L’étiquetage automatique pour produits cylindriques permet la dépose d’étiquettes autour d’un produit cylindrique, conique ou à facettes, avec la possibilité d’ajouter un système de dépose d’étiquettes d’inviolabilité sur le couvercle et une contre-étiquette optionnellement. Ce système permet une répétitivité avec une précision de plus ou moins 0,5 mm et une vitesse de dépose allant jusqu’à 40 mètres par minute.
    • L’étiqueteuse automatique d’impression permet l’impression et la dépose d’étiquettes en ligne droite par-dessus, dessous ou sur le côté d’un produit par léchage ou par tamponnage et soufflage. Elle permet une répétitivité avec une précision de plus ou moins 0,5 mm et une vitesse de dépose allant jusqu’à 40 mètres par minute.
  • Pourquoi choisir une étiqueteuse semi-automatique ?

    Étiqueteuse semi-automatique de la marque Labelpack

    Si vous désirez automatiser partiellement votre processus d’étiquetage, vous pouvez chercher une solution qui équilibre l’automatisation avec les compétences de vos employés. Les étiqueteuses semi-automatiques permettent une adaptation des capacités déjà présentes dans votre installation et une automatisation flexible. Elles offrent précision de pose, flexibilité et simplicité d’utilisation.

    Une étiqueteuse semi-automatique est une machine qui permet à un opérateur de placer un produit dans un appareil fixe ou un gabarit, puis l’applicateur appose l’étiquette à l’aide d’une pédale ou d’un capteur situé dans la machine. Il s’agit d’une solution idéale pour appliquer des étiquettes auto-adhésives sur des produits cylindriques et coniques comme les bouteilles, bidons, bocaux, tubes, etc. Les étiquettes sont parfaitement déposées sans plis, donnant un aspect professionnel. Pour les modèles qui disposent d’un capteur, le dépôt d’étiquettes peut être effectué à une vitesse proche de celle des étiqueteuses automatiques (jusqu’à 1 200 étiquettes par heure).

    Avantages :

    • flexibilité
    • simplicité d’utilisation
    • idéal pour les produits cylindriques ou coniques
    • rapidité de pose
  • Pourquoi choisir une étiqueteuse manuelle ?

    Étiqueteuse manuelle de la marque SATO Asia Pacific

    Les entreprises à faible production et les détaillants privilégient les étiqueteuses manuelles car, contrairement aux étiqueteuses automatiques, ces équipements sont parfaits pour la réalisation de tâches simples comme le contrôle de stock ou la pose d’étiquettes de prix. Ce type d’étiqueteuse présente également divers avantages comme une facilité d’utilisation ainsi qu’une recharge facile et rapide des rouleaux d’étiquettes. Ces étiqueteuses sont en outre plus légères par rapport aux machines automatiques ou semi-automatiques. Elles sont à privilégier également pour les applications industrielles à cadences basses.

    Avantages :

    • idéale pour les faibles cadences
    • prix de l’équipement
    • faible encombrement
    • facilité d’utilisation et d’entretien
  • Quels sont les autres critères à prendre en compte dans le choix d’une étiqueteuse ?

    D’autres critères peuvent vous aider à choisir votre machine :

    • La nature du support : surface rigide, irrégulière, souple ou fragile.
    • Le poids de l’étiqueteuse (manuelle) : il peut fatiguer l’employé et empêcher un gain de temps et de précision.
    • Un système de contrôle de la qualité de la pose intégré : à choisir en cas d’absence de contrôle par un agent.
    • Le type d’étiquettes.
    • La forme des produits à étiqueter : conique, cylindrique, plane…
    • La technologie de pose des étiquettes : léchage, tamponnage et soufflage.

     

    Le choix de la méthode de dépôt des étiquettes dépend largement de la configuration de votre ligne de production et de la fragilité de votre produit. Un fabricant d’étiqueteuses peut examiner vos besoins spécifiques pour décider quelle méthode convient le mieux à vos opérations.

    Essuyage ou léchage

    La méthode de pose d’étiquettes autocollantes la plus courante, l’étiquetage par essuyage, applique l’étiquette lorsque le produit passe le bord de distribution de l’applicateur. L’étiquette est appliquée à l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau. L’essuyage exige que l’étiquette et le produit soient synchronisés. Pour réaliser la synchronisation, l’équipement a besoin d’un codeur pour fournir des impulsions électriques qui correspondent à la vitesse de l’applicateur et à celle du produit.

    Soufflage à l’air

    Avec cette méthode, un ventilateur électrique crée un vide pour maintenir l’étiquette avec précision sur une grille. Lorsque le produit passe sous la grille, un jet d’air comprimé et contrôlé est libéré et applique l’étiquette sur le produit. Communément utilisé pour les étiquettes en papier, le soufflage d’air peut appliquer jusqu’à 1 000 étiquettes par minute. Cette méthode est idéale pour l’application d’étiquettes sur les aliments et les produits fragiles, et peut également s’adapter à des étiquettes de différentes formes et tailles.

    Tamponnage

    Partageant des similitudes avec le soufflage à l’air, les applicateurs tamponneurs maintiennent l’étiquette sur la grille avec un vide et distribuent un jet d’air pour appliquer l’étiquette sur le produit. La différence avec le soufflage, c’est que cette méthode utilise également un cylindre de compactage pneumatique pour rapprocher la grille du produit. Cette méthode est idéale pour appliquer de petites étiquettes avec une grande précision.

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *