Bien choisir un motoréducteur

Un motoréducteur est un système combinant un moteur et un réducteur. Les motoréducteurs sont largement utilisés dans l’industrie car ils permettent d’assurer les fonctions de transmission de puissance grâce à un seul élément.

Consulter les motoréducteurs

  • Pourquoi choisir un motoréducteur ?

    Les motoréducteurs éliminent le besoin d’accouplements moteur/réducteur. En effet, l’accouplement des moteurs peut souvent s’avérer compliqué, long à mettre en œuvre et source de pannes. L’utilisation de motoréducteurs permet donc un gain de temps lors des opérations de maintenance et améliore le temps moyen entre pannes (MTBF) global des installations.

  • Comment choisir votre motoréducteur ?

    Pour faire le bon choix de motoréducteur, il est indispensable de déterminer la puissance, le couple et la vitesse de rotation nécessaires suivant votre application.

    Il faut ensuite choisir la configuration du motoréducteur. Il existe différents types de motoréducteurs qui sont détaillés un peu plus bas. Le type d’arbre va vous permettre d’opter rapidement pour un type de motoréducteur.

    Ensuite, plusieurs types de motorisations sont disponibles. Vous trouverez des motoréducteurs à courant alternatif, des motoréducteurs à courant continu, des motoréducteurs hydrauliques et des motoréducteurs pneumatiques. La plupart des motoréducteurs ont une vitesse de 1 200 à 3 600 tours par minute (RPM).

    Concernant le réducteur, qui a pour but de modifier le rapport vitesse/couple entre l’axe d’entrée et l’axe de sortie d’un mécanisme, il en existe plusieurs types. Vous trouverez ainsi des réducteurs à train d’engrenages, des réducteurs à vis sans fin, des réducteurs à train épicycloïdal et des réducteurs à couple conique.

     

  • Quel type de réducteur choisir ?

    Dans un motoréducteur, c’est le réducteur qui permet de modifier le rapport de vitesse/couple entre l’axe d’entrée et l’axe de sortie d’un mécanisme. On en trouve plusieurs types : les réducteurs à train d’engrenages, à vis sans fin, planétaires ou à couple conique, chacun ayant des spécificités, limites et avantages.

    Les réducteurs à train d’engrenages comportent plusieurs engrenages combinés. Ces réducteurs sont peu coûteux mais ils ne supportent pas de puissances élevées.

    Motoréducteur planétaire de la marque Kollmorgen

    Les réducteurs planétaires aussi appelés réducteurs à train épicycloïdal, associent trois arbres ayant des vitesses de rotation différentes. Un réducteur planétaire comprend une roue centrale, des satellites et une couronne extérieure pour fournir un couple et une puissance de transmission relativement élevés.  L’axe moteur et l’axe de sortie sont coaxiaux. Son avantage principal est sa taille compacte : ce réducteur partage un axe commun, ce qui donne une structure de plus petite taille qu’un dispositif classique. Il en résulte un bon rapport puissance/dimension.
    Ce type de réducteur est plus coûteux et demande une maintenance un peu plus complexe. Il reste cependant une très bonne option pour les systèmes nécessitant un fort rapport de réduction dans un espace réduit.

    Motoréducteur harmonique de la marque Harmonic Drive AG

    Les réducteurs à engrenages à ondes de déformation sont des systèmes de réduction de vitesse extrêmement précis. Ils transmettent la puissance par l’intermédiaire d’un générateur d’onde elliptique rotatif qui déforme une couronne flexible, entraînant ensuite un engrenage interne, généralement fixe. Cette transmission de puissance fournit une position angulaire précise dans les applications à rapport entrée/sortie très élevé (50:1 et plus).

    Motoréducteur à vis sans fin de la marque RENOLD

    Le réducteur à vis sans fin utilise des entraînements à angle droit dans lesquels une vis sans fin entraîne une roue couplée à l’arbre ou aux arbres de sortie.  Ce système sert souvent dans les cas où une très grande démultiplication est recherchée, ou lorsque l’irréversibilité du système est nécessaire. En effet, ce type de réducteur ne peut tourner que dans un seul sens.
    Ses avantages sont nombreux : sa compacité, notamment pour les rapports élevés, un niveau sonore réduit, exempt de vibrations, donnant une bonne qualité d’entraînement, une charge radiale admissible élevée en sortie, et un rapport performance/prix intéressant.

    Malgré un rendement variable en fonction du rapport de réduction et de la vitesse, et un échauffement plus important que dans d’autres technologies, le réducteur à vis sans fin est de plus en plus utilisé en combinaison avec d’autres réducteurs. Ses applications sont variées : convoyeurs, manutention, treuils, applications à vitesse lente.

    Motoréducteur à couple conique de la marque NORD

    Les réducteurs à couple conique possèdent des axes qui se croisent et qui sont généralement perpendiculaires. Ils s’accouplent par les dents sur les bords coudés. Les réducteurs à couple conique ont un rendement élevé quels que soient le sens du couple et la vitesse d’entrée. Malgré une technologie plus coûteuse, ils sont peu gourmands en énergie et nécessitent peu d’entretien. D’une utilisation universelle, ils ont une grande longévité grâce à la robustesse de leur denture qui leur confère puissance et résistance à l’usure. Leurs principales applications sont les suivantes : convoyeurs à forte puissance, mélangeurs, véhicules, machines agricoles.

  • Quel type d’arbre choisir ?

    Motoréducteur à arbre orthogonal de la marque I-MAK

    Il existe plusieurs types d’arbres applicables aux motoréducteurs.

    Les motoréducteurs à arbres parallèles ont une forme étroite. Ils couvrent cependant une plage de puissances de 130 N.m à 18 000 N.m. C’est un bon choix pour l’implantation dans des espacements réduits. En effet, les différentes positions de montage permettent  aux motoréducteurs de s’adapter à différentes machines, tout en préservant les capacités de puissance.

    Les motoréducteurs à arbre orthogonal combinent efficacité, souplesse et encombrement réduit. Pour les applications nécessitant un couple élevé, les réducteurs à axes orthogonaux proposent des performances supérieures à la moyenne, combinées à un encombrement extrêmement réduit et une grande flexibilité d’utilisation.

    Enfin, les motoréducteurs à arbre coaxial permettent un  fort rapport de réduction dans un petit espace, un grand choix de vitesses disponibles et une compacité intéressante.

    Le choix entre un arbre plein ou un arbre creux complète les possibilités de flexibilité des motoréducteurs à arbres parallèles.

  • Comment dimensionner votre motoréducteur électrique ?

    Les fabricants mettent à disposition un catalogue avec des spécifications des différents moteurs que vous pouvez choisir pour votre motoréducteur. Il est recommandé de regarder avec attention les informations données dans ces catalogues et de les comparer pour faire le meilleur achat. Vous y trouverez des informations sur le voltage, exprimé en volt (V), sur la puissance, exprimée en watt (W), sur la vitesse de rotation, exprimée en tours par minute (RPM), et sur le couple moteur, exprimé en newton-mètre (N.m).
    Avant de choisir le moteur, il vous faudra connaître les paramètres du système dans lequel il sera installé : la tension et la puissance de votre réseau électrique, le couple moteur et sa vitesse de rotation.

  • Quelles sont les différentes applications des motoréducteurs ?

    Motoréducteur pour convoyeur de la marque Terex Cranes

    De très nombreuses applications industrielles sont possibles pour les motoréducteurs. Ils sont utilisés par exemple dans les convoyeurs, les mélangeurs, les malaxeurs et agitateurs, les pompes, les systèmes de levage, les systèmes de dosage, ou encore les plateaux rotatifs et les extrudeuses.

     

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *