Bien choisir un drone

Un drone est un aéronef sans pilote, le plus souvent télécommandé. Les drones de ce guide d’achat ont des usages civils, commerciaux ou industriels. Ces drones sont plus robustes, plus grands et peuvent supporter de plus grandes charges que les drones de loisir.

Consulter les drones

  • Comment choisir un drone professionnel ?

    Pour choisir un drone, il convient tout d’abord de prendre en considération votre application, qui va déterminer si vous allez avoir besoin d’une voilure fixe ou d’une voilure tournante. Le type de voilure a une grande influence sur la manœuvrabilité et l’autonomie de votre drone. Par exemple, si une voilure fixe est plus facile à piloter, elle ne vous permettra pas de faire de vol stationnaire. Pour cela, vous devrez utiliser un drone ayant une voilure tournante.

    L’autonomie est un autre facteur essentiel qui va guider votre choix. En effet, il existe des drones ayant une autonomie de quelques dizaines de minutes, un quart d’heure, une demi-heure, tandis que d’autres ont une autonomie de plusieurs heures (de 2 à 24 heures pour les plus sophistiqués). L’autonomie d’un drone dépend de deux facteurs : sa voilure (les drones à voilure fixe ont une autonomie plus élevée) et les conditions météorologiques auxquelles certains drones sont très sensibles. Si un drone doit lutter par exemple contre le vent, il consomme beaucoup d’énergie, ce qui a une conséquence sur son autonomie.

    Enfin, nous vous recommandons de prendre en compte la charge utile du drone, c’est-à-dire la charge qu’il peut porter. En effet, les drones possèdent des équipements montés d’un certain poids (appareil de mesure, vidéo, capteurs) et sont parfois munis de soutes dans lesquelles il est possible de stocker des objets ou des documents à transporter. Si votre drone est destiné à effectuer des transports, nous vous conseillons d’étudier de près sa charge utile. Elle peut être de quelques kilos jusqu’à 50 kg pour les modèles plus haut de gamme.

    Les caractéristiques importantes :

    • Voilure fixe ou tournante
    • Autonomie
    • Charge utile
  • Quel drone choisir : voilure fixe ou voilure tournante ?

    Drone à voilure fixe de la marque Delair

    Ce qui distingue les différents types de drones, c’est leur voilure qui peut être fixe, tournante ou multi-rotor. Chaque type de voilure présente des avantages et est adapté à des applications précises.

    Un drone à voilure fixe est composé d’ailes planes. Cette voilure permet à ces drones d’être mieux adaptés aux longues distances, qu’ils parcourent en dépensant moins d’énergie que les drones à voilure tournante. D’ailleurs, même si les drones à voilure fixe les plus bas de gamme ont une autonomie de quelques dizaines de minutes seulement, ils restent les mieux placés en termes d’autonomie, qui peut aller jusqu’à 24 heures pour les drones les plus onéreux. C’est pourquoi nous vous recommandons ce type de drone pour les missions longues telles que la cartographie ou l’épandage en agriculture.

    De plus, les drones à voilure fixe sont plus rapides que les drones à voilure tournante donc ils peuvent parcourir de plus grandes distances à temps égal. Ils peuvent également voler à plus haute altitude. Toutes ces caractéristiques en font des drones adaptés pour collecter le plus possible d’informations en un vol.

    Par ailleurs, les drones à voilure fixe permettent de transporter des charges plus lourdes que les drones à voilure tournante. En effet, la voilure fixe procure une stabilité exceptionnelle qui permet au drone de transporter des charges pouvant aller jusqu’à 50 kg.

    Ces drones sont particulièrement simples à piloter. Néanmoins vous ne devez pas oublier que leur voilure ne leur permet pas de vol stationnaire.

    Drone à voilure tournante de la marque Hélicéo

    Les drones à voilure tournante fonctionnent comme des hélicoptères, leurs plus grands avantages sont donc leur capacité de vol vertical qui facilite les décollages et atterrissages, et leur capacité de vol stationnaire qui permet de les faire évoluer dans des espaces étroits et autour d’obstacles. Ils sont donc adaptés aux applications d’inspection, par exemple pour surveiller des machines et installations industrielles.

    Néanmoins, leur autonomie reste réduite comparativement aux drones à voilure fixe. Leur faible autonomie et leur faible vitesse vous obligeront à faire plusieurs vols. Enfin, ces drones nécessitent une maintenance complexe et régulière, due à leur construction élaborée.

    Les drones multirotors sont des drones à voilure tournante possédant plusieurs rotors de petit diamètre (en général quatre, six ou huit rotors), par rapport aux drones monorotor, les modèles à plusieurs rotors bénéficient d’une plus grande stabilité et d’un vol stationnaire auto-stable qui facilitent le pilotage.

    Cependant, les drones multi-rotors consomment plus d’énergie et sont plus sensibles aux conditions météorologiques.

    À noter qu’il existe des constructions hybrides (voilure fixe/voilure tournante). Ces drones, appelés drones VTOL, ont les avantages des deux types de drones : rapides et stables, ils ont une grande autonomie et permettent de faire des décollages et des atterrissages verticaux. Par contre ils ne sont pas destinés à faire des vols stationnaires.

    Avantages Inconvénients
    Drone à voilure fixe
    • Longues distances
    • Plus rapide
    • Charges plus lourdes
    • Vole à plus haute altitude
    • Dépense moins d’énergie, donc meilleure autonomie
    • Vol stationnaire impossible
    • Démarrage vertical impossible
    Drone à voilure tournante
    • Très maniable
    • Permet le vol stationnaire
    • Démarrage et atterrissage verticaux possibles
    • Faible autonomie
    • Vitesse et charge réduites
    • Maintenance fréquente
    Drone multi-rotor
    • Plus grande maniabilité
    • Permet le vol stationnaire
    • Démarrage et atterrissage verticaux possibles
    • Autonomie encore plus faible
    • Vitesse et charge réduites
    • Maintenance fréquente
    • Sensibles aux conditions météorologiques
    Drone hybride
    • Grande autonomie
    • Rapide
    • Charges plus lourdes
    • Démarrage et atterrissage verticaux
    • Vol stationnaire impossible
  • Quelles sont les applications professionnelles des drones ?

    Drone de la marque Ageagle

    Les drones professionnels peuvent avoir de nombreuses applications, suivant leur type de voilure.
    Si vous travaillez dans une exploitation agricole, vous vous servirez sans doute d’un drone pour applications agricoles, que ce soit pour l’analyse des sols ou l’entretien des plantations (épandage).

    Le drone est également devenu indispensable en topographie. . Capables d’établir simultanément des mesures précises de distance, d’hygrométrie, de température, de hauteur et autres mesures importantes, les drones peuvent parcourir de grandes surfaces, en évoluant jusqu’à 150 mètres d’altitude. La rapidité d’analyse du drone permet par ailleurs aux géomètres de gagner beaucoup de temps. Ces drones fonctionnent avec des logiciels spécialisés (le plus connu est Cardinal) qui utilisent les données télémétriques recueillies afin d’établir des cartes interactives. Nous rappelons par ailleurs que les vols stationnaires, utiles notamment lors des relevés topographiques, ne sont possibles qu’avec des drones à voilure tournante, multirotors ou VTOL.

    D’autres corps de métier utilisent de plus en plus des drones professionnels adaptés à leurs applications. Par exemple, les professionnels de l’immobilier et du cinéma exploitent de plus en plus ce type de technologie afin de photographier (parfois à 360°) ou filmer depuis le ciel. Ces drones sont également utilisés dans le domaine de la sécurité (par exemple pour repérer rapidement des personnes en danger).

  • Quelles sont les tendances et les innovations dans le domaine des drones ?

    La technologie des drones, de plus en plus utilisée par les professionnels comme par les particuliers, ne cesse de proposer des améliorations.

    Tout d’abord, les drones sont de plus en plus intelligents et autonomes. Les derniers sur le marché sont désormais capables de détecter les obstacles grâce à des capteurs de vision. Dotés également d’une fonction mémoire, certains drones peuvent mémoriser la place des objets et ainsi éviter les obstacles grâce à une carte 3D. De nouveaux systèmes permettent également aux drones de voler quelles que soient les conditions météorologiques, même en cas de brouillard. La sécurité est aussi devenue un facteur central, de plus en plus mis en avant, et les systèmes de vision permettent d’éviter des collisions qui pourraient avoir de graves conséquences.

    Les informations recueillies par les drones sont par ailleurs de plus en plus précises et pertinentes, et sont rapidement transmises. Ainsi, les drones peuvent désormais remplacer les hommes dans l’inspection de maintenance des avions, en faisant en 10 minutes des analyses fiables des appareils, et repérant la moindre anomalie.

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *