Bien choisir une carte mère

Une carte mère est l’un des principaux composants d’un ordinateur. Elle assure la communication entre les différents composants d’un ordinateur comme le processeur et le disque dur. C’est en effet sur une carte mère que se connectent ces composants.

Physiquement, une carte mère est un grand circuit imprimé équipé de plusieurs ports de communication pour que les autres composants de l’ordinateur puissent s’y connecter.

Consulter les cartes mères

  • Quels sont les différents ports d'une carte mère ?

    Une carte mère peut présenter différents types de ports :

    • les ports séries (COM1,COM2, COM3, COM4) : ils sont en train d’être remplacés par les ports USB.
    • les ports parallèles (LPT1, PRN) : ils sont présents sur des anciennes cartes et servent à connecter les imprimantes.
    • le port USB (universal serial bus) : il relie tous les périphériques de l’ordinateur comme le clavier, la souris ou l’imprimante.
    • le port PS/2 (personal system/2 ou mini-DIN) : il accueille le clavier et la souris mais il est en train d’être remplacé par le port USB.
    • le port HDMI : il raccorde l’ordinateur à un écran de télévision et prend en charge les signaux 8k.
    • le Display port : il permet de transmettre l’image de l’ordinateur à un écran. Apparu en 2006, il devrait à terme remplacer le port HDMI.
    • le port S/PDIF optique : il permet de décoder les formats numériques
    • le port RJ45 (Ethernet) : il raccorde l’ordinateur à un réseau local ou à une box internet.
    • le port IEEE1394 (FireWire) : comparable à l’USB, le contrôleur hôte est géré de manière coopérative par les appareils connectés.
    • les ports M.2 et U.2 : ils permettent de connecter des disques NVMe. Apparus en 2013, ils permettent d’exploiter des SSD allant jusqu’à 3500 Mo/s.
    • les ports PCI : ils permettent de connecter les cartes d’extension à la carte mère. C’est sur ce port qu’est connectée la carte graphique.
    • les ports Serial ATA ou SATA : ils permettent de connecter à la carte mère tout périphérique compatible comme un disque dur ou un lecteur DVD.
  • Quels sont les formats d'une carte mère ?

    Les formats d’une carte mère sont aussi appelés facteurs d’encombrement ou facteurs de forme. Ils caractérisent les dimensions physiques de la carte mère ainsi que la position des points de fixation.

    Ils sont de différente nature :

    Le format ATX (Advanced Technology Extended) : il reste le format le plus utilisé. Créé par Intel en 1995, le format ATX intègre de nombreux ports et possède 7 connecteurs d’extension. 

    Les cartes ATX sont disponibles en différentes tailles :

    • L’ATX mini avec 6 connecteurs d’extension
    • L’ATX Micro, plus petite, avec moins de connecteurs
    • L’ATX Flex, encore plus petite.

    Ces cartes nécessitent l’utilisation d’un boîtier ATX.

    Carte mère ATX Advantech

    Carte mère ATX Advantech

    Le format BTX (Balanced Technology Extended) : il apparaît en 2004 et devait remplacer le format ATX mais ce dernier reste encore aujourd’hui très employé.

    Son atout est d’offrir un alignement optimal des composants qui permet d’améliorer la circulation de l’air et donc de réduire le bruit, et d’offrir aussi un meilleur refroidissement, même avec un seul ventilateur.

    Noter que des formats anciens, abandonnés depuis, se trouvent encore sur de vieux ordinateurs comme les formats AT, AT Baby, LPX ou NTX.

  • Qu'est ce que le socket d'une carte mère ?

    Le socket est une plaque carrée avec des points qui joue le rôle de prise électrique pour connecter le processeur, qui est le cerveau du PC, à la carte mère. Chaque carte mère a un socket unique qui permet au processeur de communiquer avec les autres composants essentiels du PC comme la mémoire (RAM), le GPU ou les périphériques. Le socket est femelle sur la carte mère et mâle sur le processeur.

    Chaque famille de processeur a un socket spécifique. Il faut donc s’assurer de la compatibilité des composants. Dans certaines cartes mères, toutefois, le processeur peut être soudé à la carte mère.

  • Qu'est ce que le chipset d'une carte mère ?

    Le chipset, composé de puces et de circuits électroniques, relaie les communications entre le processeur et tous les autres périphériques connectés installés sur la carte mère (périphériques de stockage, périphériques d’extension, emplacements USB), de même que la carte graphique ou le SSD. Le chipset gère les bus et peut se connecter à plus de voies PCIe que le processeur.

    Chaque famille de processeurs est compatible avec une famille de chipset et chaque famille de chipset offre des fonctionnalités différentes.

    Voilà quelques exemples de familles de chipset :

    Chipset Intel

    • Gamme haute : Z000 (Exemple : Z490)
    • Milieu de gamme : B000 (Exemple : B460)
    • Gamme basse : H000 (Exemple : H410)

    Chipset AMD

    • Gamme haute : X000 (Exemple : X570)
    • Milieu de gamme : B000 (Exemple : B450)
    • Gamme basse : A000 (Exemple : A520)
  • Qu'est ce que le bus d'une carte mère ?

    Le bus d’une carte mère sert à relier la carte mère à d’autres composants et à périphériques. Il y a un bus interne et un bus externe.

    Le bus interne : aussi appelé bus de données, il relie les composants internes du PC (le processeur et la mémoire) à la carte mère. Ce bus est aussi dit local, car il est appelé à se connecter uniquement à des périphériques locaux.

    Il se compose : 

    • d’un northbridge, qui connecte les périphériques rapides comme la mémoire et les cartes graphiques,
    • d’un southbridge, qui connecte les périphériques plus lents.

    Le bus externe : il relie le PC à des périphériques externes comme une imprimante, un disque dur, un scanner. Il s’agit par exemple des USB et des eSATA

  • Qu'est-ce que le BIOS ?

    Le BIOS (Basic Input Output System) est le programme de gestion de la carte mère. Il se lance dès l’allumage de l’ordinateur et permet de gérer des opérations de base (la reconnaissance d’une clé USB connectée, l’ordre de démarrage des disques, le volume de RAM installé, …) C’est ainsi grâce à ce logiciel que l’on peut sélectionner les différents paramètres de communication des composants comme la fréquence de la mémoire vive par exemple. 

    Il s’agit, en clair, du centre de contrôle de la carte mère. Toutefois, on le trouve de moins en moins dans les PC en raison de ses failles de vulnérabilité, les fabricants optant davantage pour l’interface UEFI (Unified Extensible Firmware Interface).

  • Quelles sont les erreurs de compatibilité à éviter ?

    Afin de bien choisir votre carte mère, vous devez vous assurer qu’elle sera 100% compatible avec les composants de votre ordinateur. Voici nos conseils pour éviter les erreurs de compatibilité :

    Le boîtier : il doit être au format de la carte mère. Ainsi, une carte au format ATX n’est compatible qu’avec un boîtier ATX. Les dimensions du boîtier doivent aussi être compatibles avec les dimensions des périphériques connectés. Par exemple, les dimensions des nouvelles cartes graphiques ne sont pas compatibles avec tous les boîtiers.

    Le socket : le socket supporté par la carte mère doit être le même que celui du processeur. Par exemple, une carte mère au socket Intel LGA1150 n’est compatible qu’avec un processeur Intel LGA1150.

    La fréquence de la RAM : elle doit être compatible avec le processeur et la carte mère.

    L’alimentation électrique : vous devez vous assurer que la puissance est suffisante pour alimenter l’ensemble des composants.  

    La vitesse des ports :  il n’y a pas de problème de compatibilité, mais la vitesse de transfert peut être bridée.

GUIDES CONNEXES
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *