Bien choisir un pont élévateur

Un pont élévateur est un équipement permettant de soulever un véhicule afin de faciliter les interventions de maintenance sur ce dernier. On l’utilise principalement dans les garages et les carrosseries. 

Les ponts élévateurs permettent de soulever tous les véhicules, y compris les poids lourds. Les ponts élévateurs diffèrent en fonction du type de véhicule à soulever mais aussi en fonction du type d’intervention que l’on veut réaliser sur le véhicule.

Consulter les ponts élévateurs

  • Quels sont les différents types de ponts élévateurs ?

    Il existe principalement des ponts élévateurs à colonnes, à ciseaux et à plateforme.

     

    Les ponts élévateurs à colonnes

    Les ponts élévateurs à colonnes sont disponibles en différents modèles : à une, deux et quatre colonnes.

    Pont élévateur à 2 colonnes Cascos Maquinaria, S.A.

    Pont élévateur à 2 colonnes Cascos Maquinaria, S.A.

    • Les ponts élévateurs 1 colonne : fixes ou mobiles, ces ponts peuvent lever des véhicules jusqu’à 2,5 tonnes. Ils sont principalement utilisés pour lever des véhicules légers, par exemple les motos.
    • Les ponts élévateurs 2 colonnes : ils permettent de soulever le véhicule en le tenant sous le châssis de manière à dégager les roues et le bas de caisse pour faciliter les interventions. Ce type de pont permet de réaliser tous types de travaux sur un véhicule jusqu’à 2,5 tonnes.
    • Les ponts élévateurs 4 colonnes : ils sont composés de deux rampes sur lesquelles viennent se poser les roues du véhicule. Ils sont adaptés aux travaux de réparation et sont aussi à choisir pour les travaux de géométrie car certains modèles intègrent un système de levage auxiliaire permettant de lever le train avant ou arrière en toute sécurité. Ils sont cependant plus chers que les autres ponts à colonnes et prennent aussi plus de place dans un atelier.

     

    Les ponts élévateurs à ciseaux

    Les ponts élévateurs à ciseaux sont des ponts mobiles principalement hydrauliques qui offrent une vitesse de levage plus grande que les ponts élévateurs à colonnes. Il n’y a aucun encombrement autour du véhicule, ce qui permet d’accéder facilement à tous les éléments de carrosserie. Les ponts élévateurs hydrauliques requièrent un peu moins d’entretien que les autres.

    • Les ponts élévateurs à simples ciseaux permettent de lever les véhicules jusqu’à environ 1 mètre du sol et sont particulièrement utiles dans les ateliers avec une faible hauteur sous plafond.
    • Les ponts élévateurs à doubles ciseaux permettent de lever les véhicules jusqu’à environ 2 mètres du sol, et ainsi, d’atteindre notamment les boîtes de vitesse et le système d’échappement.

     

    Les ponts élévateurs à plateforme

    Il existe certains ponts élévateurs à plateforme qui sont équivalents aux ponts élévateurs à 4 colonnes, tout en étant moins encombrants. Ce type de pont est en général la solution retenue par les centres automobiles ou de contrôle technique.

  • Quel pont élévateur choisir en fonction du type de véhicule ?

    Afin de choisir le bon pont élévateur, vous devez regarder :

    Pont élévateur à ciseaux O.ME.R. Spa

    Pont élévateur à ciseaux O.ME.R. Spa

    • la capacité de levage : elle varie généralement entre 2,5 et 6 tonnes 
    • la hauteur de levage : elle peut atteindre 2,5 m
    • la dimension de votre atelier
    • les options souhaitées (par ex. basse levée)
    • si vous devez soulever un véhicule spécial (par ex. véhicule de manutention, dameuse, etc.)

    Il existe des ponts élévateurs pour voitures, des ponts élévateurs pour camions, des ponts élévateurs pour bus, des ponts élévateurs pour tracteurs, etc.

     

    Les ponts élévateurs adaptés aux poids lourds

    Les poids lourds (camions, bus, tracteurs, etc.) nécessitent des ponts élévateurs adaptés avec des capacités de levage exceptionnelles.

    Parmi les solutions disponibles sur le marché, vous pourrez choisir entre :

    • les ponts élévateurs à plateforme (ou à chemins de roulement) et les ponts élévateurs à ciseaux utiles aux levages rapides pour réaliser des vidanges ou des contrôles techniques
    • les ponts élévateurs à colonnes, plus polyvalents
    • les ponts élévateurs mobiles à plusieurs colonnes indépendantes mais synchronisées, chaque colonne se plaçant sous une roue du véhicule
  • Quel actionnement choisir pour son pont élévateur ?

    Les ponts élévateurs peuvent être pneumatiques ou hydrauliques (soit une pompe hydraulique actionnée par un moteur électrique) et, dans quelques rares cas, électriques. Le choix de l’énergie dépend du type d’énergie disponible dans votre atelier.

    Les ponts élévateurs pneumatiques : 

    • Ils offrent une capacité de levage plus importante (jusqu’à 5 tonnes pour les modèles pneumatiques à colonnes)
    • Ils sont très chers

    Les ponts élévateurs hydrauliques :

    • Ce sont les ponts les plus répandus car ils sont peu chers
    • Ils nécessitent aussi moins d’entretien
    • Les tensions d’alimentation du moteur vont de 220 V à 400 V (ces tensions peuvent varier en fonction des pays)
  • Quel type de pont élévateur choisir en fonction de son application ?

    Pour les travaux de maintenance sous le châssis, optez pour un pont élévateur à ciseaux.

    Pour le changement de plaquettes ou de pneus, optez pour un pont élévateur à 2 colonnes.

    Pour les interventions rapides à domicile qui sont réalisées par un professionnel, ou dans le cas où l’utilisateur souhaite stocker le pont chez lui, optez pour un pont élévateur transportable. Vous trouverez principalement des ponts élévateurs à ciseaux mobiles.

  • Quelles sont les contraintes liées à certains types de ponts élévateurs ?

    Les ponts élévateurs à colonnes ont l’inconvénient d’être très encombrants : veillez donc à bien prendre cela en considération avant l’installation dans votre atelier.

    Pont élévateur encastré AUTOPSTENHOJ

    Pont élévateur encastré AUTOPSTENHOJ

    La hauteur sous plafond est aussi à prendre en compte car c’est elle qui détermine quel type de levée vous pouvez réaliser. Les ponts élévateurs à ciseaux simples permettent de lever jusqu’à 1 mètre et sont particulièrement utiles dans les ateliers avec une faible hauteur sous plafond.

    Enfin, les ponts élévateurs encastrables demandent des travaux d’installation assez lourds à supporter en termes de coût.

  • Comment exploiter son pont élévateur ?

    Un pont élévateur demande de l’entretien régulier et de la formation pour son utilisation. Voici quelques éléments à prendre en compte pour assurer le bon fonctionnement de l’installation ainsi que sa sécurité.

     

    La maintenance annuelle par un tiers

    • Dans la plupart des pays, vous devez faire contrôler votre pont élévateur tous les 12 mois par un réparateur agréé ;
    • L’entretien annuel inclut la vidange du pont hydraulique.

     

    La maintenance régulière par l’utilisateur

    • Vous devez contrôler de manière régulière les moindres composants et mécanismes comme les pistons, à la recherche de poussières, de rouille qui pourraient endommager tout l’équipement voire détériorer les dispositifs de sécurité ;
    • Vous devez vous assurer que la zone de levage soit toujours propre et non encombrée ;
    • Vous devez changer l’huile afin d’assurer la bonne lubrification de tous les éléments mobiles du pont ;
    • Pour les ponts élévateurs à colonnes, vous devez vérifier les câbles d’entraînement des bras porteurs, composés d’acier, qui peuvent s’user plus ou moins vite ;
    • Vous devez aussi contrôler la montée et la descente des bras de levage des ponts élévateurs à colonnes, et vous assurer qu’ils soient toujours synchronisés pour permettre un déplacement équilibré.

     

    La formation des utilisateurs

    • Vous devez former vos opérateurs à l’utilisation d’un pont élévateur car seules les personnes formées ont le droit de manipuler un tel engin.
Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *