Le Salon Online de l'Industrie

Bien choisir un motoréducteur

Un motoréducteur est un système intégré comprenant un moteur électrique, pneumatique ou hydraulique, conçu spécifiquement avec un réducteur de vitesse intégré. L’usage d’un réducteur est rendu nécessaire pour réduire la vitesse de rotation des moteurs électriques, et est utile afin de générer un couple idéal entre les axes d’entrée et de sortie, et une vitesse adaptée à votre application.

Consulter les motoréducteurs

  • Pourquoi choisir un motoréducteur ?

    Les motoréducteurs éliminent le besoin d’accouplements moteur/réducteur, ainsi que tout potentiel problème d’alignement des roulements, commun lorsqu’un moteur et un réducteur sont boulonnés ensemble par un utilisateur final (réducteurs séparables). Un mauvais alignement peut entraîner une défaillance des roulements, en raison de la corrosion de contact. L’avantage de choisir un motoréducteur au lieu de deux éléments distincts tient donc dans la résolution de ce problème d’alignement.

  • Comment choisir votre motoréducteur ?

    Pour faire le bon choix de motoréducteur, Il faudra déterminer la puissance, le couple et la vitesse de rotation nécessaire suivant votre application.

    Il faut ensuite choisir la configuration du motoréducteur :

    Tout d’abord, les moteurs utilisés peuvent être des moteurs électriques à courant alternatif ou à courant continu, ou encore des moteurs hydrauliques et pneumatiques. La plupart des motoréducteurs ont une vitesse de 1 200 à 3 600 tours par minute (RPM).

    Concernant le réducteur, qui a pour but de modifier le rapport de vitesse ou/et le couple entre l’axe d’entrée et l’axe de sortie d’un mécanisme, il en existe plusieurs types : à train d’engrenages, à vis sans fin, planétaires ou à couple conique, chacun ayant des spécificités et avantages différents.

    Il convient également de vous pencher sur le type d’arbre de sortie (parallèle ou orthogonal).

     

  • Quel type de réducteur choisir ?

    Dans un motorédusteur, c’est le réducteur qui permet de modifier le rapport de vitesse ou/et le couple entre l’axe d’entrée et l’axe de sortie d’un mécanisme. On en trouve plusieurs types : les réducteurs à train d’engrenages, à vis sans fin, planétaires ou à couple conique, chacun ayant des spécificités, limites et avantages.

    Motoréducteur à train d’engrenages de la marque Brevini

    Les réducteurs à train d’engrenages comprennent un ou plusieurs jeux de pignons et d’engrenages dans lesquels un pignon entraîne un autre pignon. Ces ensembles peuvent être empilés ou montés en cascade pour obtenir des rapports de réduction plus élevés.

    Motoréducteur planétaire de la marque Kollmorgen

    Les réducteurs planétaires comportent plusieurs engrenages par niveau au lieu d’un seul jeu de pignons. Un « engrenage solaire » entraîne plusieurs engrenages planétaires ou satellites qui s’engrènent à l’intérieur d’un engrenage interne pour fournir un couple et une puissance de transmission relativement élevés. L’orientation de l’axe moteur est dans l’axe de sortie. Son avantage principal est sa petite taille : ce réducteur partage un axe commun, ce qui donne une structure de plus petite taille qu’un dispositif classique. Il en résulte un bon rapport puissance/dimension.
    Malgré les inconvénients d’une technologie élaborée et d’une maintenance plus spécialisée, il garde son efficacité, avec un coût bas et une grande densité de couple : la perte d’efficacité classique dans un réducteur à trains planétaires est de seulement 3 % par étapes. C’est la solution d’entraînement idéale pour les machines avec couples élevés et espacements réduits.

    Motoréducteur harmonique de la marque Harmonic Drive AG

    Les variateurs harmoniques sont des systèmes de réduction de vitesse extrêmement précis. Ils transmettent la puissance par l’intermédiaire d’un élément elliptique rotatif qui engage une coupelle flexible, entraînant ensuite un engrenage interne, généralement fixe. Cette transmission de puissance fournit une position angulaire précise dans les applications à rapport entrée/sortie très élevé (50:1 et plus).

    Motoréducteur à vis sans fin de la marque RENOLD

    Le réducteur à vis sans fin utilise des entraînements à angle droit dans lesquels une vis sans fin entraîne une roue couplée à l’arbre ou aux arbres de sortie.  Ce système sert souvent dans les cas où une très grande démultiplication est recherchée, ou lorsque l’irréversibilité du système est nécessaire.
    Ses avantages sont nombreux : sa compacité, notamment pour les rapports élevés, un niveau sonore réduit, exempt de vibrations, donnant une bonne qualité d’entraînement, une charge radiale admissible élevée en sortie, et un rapport performance/prix intéressant.

    Malgré un rendement variable en fonction du rapport de réduction et de la vitesse, et un échauffement plus important que dans d’autres technologies, le réducteur à vis sans fin est de plus en plus utilisé en combinaison avec d’autres réducteurs.
    Ses applications sont variées : convoyeurs, manutention, treuils, applications à vitesse lente.

    Motoréducteur à couple conique de la marque NORD

    Les réducteurs à couple conique possèdent des axes qui se croisent et qui sont généralement perpendiculaires. Ils s’accouplent par les dents sur les bords coudés. Les réducteurs à couple conique ont un rendement élevé quels que soient le sens du couple et la vitesse d’entrée. Malgré une technologie plus coûteuse et une maintenance plus délicate, ils sont peu gourmands en énergie et nécessitent peu d’entretien. D’une utilisation universelle, ils ont une grande longévité grâce à la robustesse de leur denture qui leur confère puissance et résistance à l’usure. Leurs principales applications sont les suivantes : convoyeurs forte puissance, machines à agitation, engins mobiles, en travaux publics, machinisme agricole.

  • Quel type d’arbre choisir ?

    Motoréducteur à arbre orthogonal de la marque I-MAK

    Il existe plusieurs types d’arbres applicables aux motoréducteurs.

    Les motoréducteurs à arbres parallèles ont une forme étroite. Ils couvrent cependant une plage de puissances de 130 N.m à 18 000 N.m. C’est toujours un bon choix pour l’implantation dans des espacements réduits. En effet, les nombreuses positions de montage et exécutions permettent l’installation dans de multiples configurations, même dans les conditions les plus défavorables, tout en préservant les capacités de puissance.

    Les motoréducteurs à arbre orthogonal combinent efficacité, souplesse et encombrement réduit. Nécessitant un couple élevé, ces réducteurs à axes orthogonaux proposent des performances supérieures à la moyenne, combinées à un encombrement extrêmement réduit et une grande flexibilité d’utilisation. Cette conception modulaire de motoréducteur à arbre orthogonal permet l’adaptation à tous types de moteurs et de nombreuses combinaisons d’applications.

    Enfin, les motoréducteurs à arbre coaxial permettent une haute densité du couple, un grand choix de vitesses disponibles, et une compacité intéressante.

    Le choix entre un arbre plein ou un arbre creux (possible en sortie) complète les possibilités de flexibilité des motoréducteurs à arbres parallèles. Tous les types de moteurs asynchrones triphasés de notre gamme sont bien entendu possibles.

  • Comment dimensionner votre motoréducteur électrique?

    Les catalogues de motoréducteurs électriques proposent un tableau de spécifications pour chaque moteur vendu. Il est recommandé de regarder avec attention les informations données dans ces tableaux, et de les comparer pour faire le meilleur achat. Ces tableaux informent sur le voltage, exprimé en volt (V), sur la puissance, exprimée en watt (W), sur la vitesse de rotation, exprimée en tour par minute (RPM), et sur le couple moteur, exprimé en newton-mètre (N.m).
    Avant de choisir le moteur, il vous faudra connaître les paramètres du système dans lequel il sera installé : la tension et la puissance de votre réseau électrique, le couple moteur et sa vitesse de rotation.

  • Quelles sont les différentes applications des motoréducteurs ?

    Motoréducteur pour convoyeur de la marque Terex Cranes

    De très nombreuses applications industrielles sont possibles pour les motoréducteurs. Ils sont utilisés par exemple dans les convoyeurs, les mélangeurs, malaxeurs et agitateurs, les pompes, les systèmes de levage, dosage, ou encore les plateaux rotatifs et les extrudeuses.

     

Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *