Le Salon Online de l'Industrie

Bien choisir une rectifieuse

Les rectifieuses sont des machines-outils qui utilisent une meule pour améliorer la surface d’une pièce mécanique. Le trait distinctif des rectifieuses est l’outil abrasif rotatif dont elles disposent.
La meuleuse est utilisée pour obtenir une grande précision ainsi qu’un très haut niveau de finition de surface sur la pièce à usiner.

La rectifieuse est un outil professionnel utilisé pour rectifier une surface, ce qui permet d’avoir un objet à surface très fine avec des dimensions très précises.

Consulter les rectifieuses

  • Comment choisir une rectifieuse ?

    Pour faire un choix pertinent, il vous faut tout d’abord évaluer la surface à rectifier : est-elle plane, cylindrique, conique, irrégulière ?
    On regroupe les rectifieuses en quatre catégories, différentes selon la surface ou le type de surface à rectifier :

    Vous devez également déterminer quel type de pièce est à rectifier. Selon que la pièce est de grande ou petite dimension, d’une forme régulière ou irrégulière, fragile, le choix de la rectifieuse sera différent.
    Vous devez ensuite évaluer la dimension de la table (ou plateau magnétique) et la dimension de la meule (diamètre, largeur, alésage).
    Enfin, il est nécessaire d’évaluer la matière à rectifier, ce qui permet de bien choisir le matériau abrasif de la meule.

  • Dans quel cas choisir une rectifieuse plane ?

    Rectifieuse plane de la marque Knuth

    La rectifieuse plane est un outil qui est doté de meules pour rectifier les surfaces planes.

    Lors de l’utilisation de la rectifieuse, la pièce est fixée sur la table et la meule bouge selon un axe longitudinal (X). La meule a donc un mouvement rotatif.

    Cette rectifieuse possède plusieurs avantages :

    • Elle permet de rectifier des matériaux durs ou abrasifs.
    • Elle produit des surfaces au fini d’une grande précision.
    • Les coûts d’outillage sont modérés.
    • La fixation des pièces est simplifiée.
  • Dans quel cas choisir une rectifieuse cylindrique ?

    Rectifieuse cylindrique de la marque DANOBATGROUP

    Pour corriger les pièces cylindriques ou coniques, il est nécessaire d’utiliser une rectifieuse cylindrique.
    La pièce est placée dans un mandrin fixé sur une broche mise en rotation par un moteur. Une fois la mise en rotation de la meule effectuée, la meule et la pièce sont mises en contact (plongée). Cette plongée est soit manuelle, soit automatique.

    Il existe deux grands types de rectifieuses cylindriques :

    • Les rectifieuses cylindriques intérieures : elles sont destinées à rectifier les parties intérieures de la pièce cylindrique. Plus complexes et plus chères, elles possèdent une meule de petit diamètre et une haute vitesse de rotation. La surface de contact entre la meule et la pièce est plus grande, il y a donc moins de pression unitaire sur la pièce.
    • Les rectifieuses cylindriques extérieures : elles sont destinées à rectifier les parties extérieures de la pièce.

    Les rectifieuses qui combinent ces deux fonctions sont des rectifieuses « interne/externe ».
    L’outil est monté en porte-à-faux ; ainsi la broche doit être très rigide pour empêcher les déformations. On doit éviter notamment le contact intermittent.
    Les caractéristiques techniques de cette rectifieuse sont la distance entre les pointes, la hauteur des pointes, les longueurs et diamètres maximums de rectification.

  • Dans quel cas choisir une rectifieuse centerless ?

    Rectifieuse centerless de la marque ACETI MACCHINE

    La rectifieuse centerless (ou rectifieuse sans centre) est un type particulier de rectifieuse cylindrique. Les pièces qui sont rectifiées dans les appareils de rectification cylindrique ont besoin d’un point de centre. L’objet est soutenu sur les deux pointes opposées, ce qui n’est pas le cas de notre dernière machine, d’où son nom de « rectifieuse sans centre ». L’objet est simplement posé sur un dispositif appelé réglette et cette dernière le fait tourner. Il entre donc en frottement avec la meule de travail qui tourne elle aussi à grande vitesse avec la meule régulatrice. Cette meule est beaucoup plus petite et tourne à une vitesse plus faible.

    La rectifieuse sans centre compte de nombreux atouts. Le calage horizontal permet à cette machine de travailler sur des pièces faites dans des matériaux plus fragiles et sur des objets qui ont une faible résistance à la torsion. Comme la rectifieuse centerless n’exige pas une fixation de la pièce, cette manipulation ne demande aucune préparation. Il n’y aura pas de défauts du fait des points de fixation. Ceux-ci peuvent apparaître si la pièce a été traitée avec une autre rectifieuse cylindrique.
    Dans le processus de rectification, l’industriel n’aura pas de mal à positionner la pièce. Ceci peut être automatisé pour augmenter la productivité, ce qui représente encore un gain de temps. Pour plus de précision dans les dimensions, il est possible de porter les meules à grande vitesse.
    Une rectifieuse centerless traite des éléments tels que les boulons, les roulements, les valves, les pointeaux, les pivots. La fabrication peut parfaitement être en grande quantité. Ces pièces peuvent donc être plus longues que celles autorisées pour d’autres rectifieuses. On obtient également des tolérances plus fines.
    Enfin, cette machine ne nécessite qu’un faible entretien par rapport à une rectifieuse cylindrique extérieure. La seule contrainte pourrait être la nécessaire formation de l’opérateur à la technique, plus complexe que celle des autres rectifieuses.

    Il existe trois types de rectifieuse centerless : through-feed (traversante), in feed (d’entrée), end feed grindind (de bout ou de sortie).

    Les rectifieuses centerless présentent aussi quelques inconvénients : si l’objet a un angle droit, la rectifieuse aura des difficultés à travailler dessus. Ces rectifieuses ont également des problèmes de contrôle concernant certaines pièces à usiner. Les objets courts mais de grand diamètre sont difficiles à contrôler entre les meules de rectification et de régulation.

  • Quelles sont les autres caractéristiques d’une rectifieuse ?

    Voici d’autres caractéristiques de la rectifieuse à prendre en compte :

    • La rectifieuse peut être équipée d’une commande CNC (Computer Numerical Control), qui permet d’automatiser son contrôle.
    • Le nombre d’axes : ils peuvent aller de 3 à 6 axes.
    • La vitesse de rotation de la broche (sur laquelle la pièce est placée dans le mandrin).
    • La vitesse d’avance de la table (uniquement pour les rectifieuses planes).
    • La puissance de la meule (mesurée en kW).
Guides connexes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *