The online industrial exhibition

Bien choisir une balayeuse

Une balayeuse est un équipement de nettoyage mécanisé qui agit comme un balai traditionnel pour traiter les déchets solides, mais sur une plus grande échelle. On l’utilise pour le nettoyage des sols dans les locaux industriels, les entrepôts, hangars, la voirie, etc.

Il existe une offre abondante de balayeuses depuis les modèles entièrement mécaniques (sans moteur) pour les petites surfaces jusqu’aux balayeuses de voirie à motorisation thermique utilisées pour le nettoyage des villes.

Il ne faut pas confondre les balayeuses avec les autolaveuses (non-traitées dans ce guide d’achat), les balayeuses assurent une fonction de balayage des déchets solides tandis que les autolaveuses assurent une fonction de nettoyage du sol au moyen d’un détergent liquide.

Consulter les balayeuses

  • Pourquoi choisir une balayeuse manuelle ?

    Balayeuse manuelle de la marque FIMAP
    Balayeuse manuelle de la marque FIMAP

    Une balayeuse manuelle ne possède pas de moteur, mais la brosse rotative est liée mécaniquement aux roues. Lorsque l’opérateur pousse la balayeuse, le mouvement de rotation des roues est transmis à la brosse. Ce type de balayeuse est le plus économique à l’achat, mais il est réservé à de petites surfaces.

    Les points importants:

    • petite surface
    • pas de moteur
    • actionné par la poussée de l’opérateur (liaison roue-brosse)
  • Pourquoi choisir une balayeuse accompagnée ou autotractée ?

    Balayeuse accompagnée de la marque TENNANT
    Balayeuse accompagnée de la marque TENNANT

    Une balayeuse accompagnée également appelée balayeuse autotractée possède un moteur qui assure la traction de la machine ainsi que la rotation des brosses. L’opérateur n’est plus obligé de pousser la machine mais se contente de la guider avec un minimum d’effort.
    La motorisation de la brosse et de la traction permet un balayage performant et d’augmenter la taille de ces machines, leur largeur de travail et leur capacité de stockage de déchets, ce qui les rend adaptées aux surfaces moyennes (en dessous de 2 500 m²).

    Les constructeurs proposent au choix des balayeuses accompagnées équipées de moteurs électriques ou thermiques.

    Les points importants:

    • surface moyenne
    • opérateur accompagnant
    • traction et brosse motorisées
    • moteur électrique ou moteur thermique (pour l’extérieur)
  • Pourquoi choisir une balayeuse autoportée ?

    Balayeuse électrique autoportée de la marque HAKO
    Balayeuse électrique autoportée de la marque HAKO

    Une balayeuse autoportée est une balayeuse motorisée dont l’opérateur est assis sur la machine et la dirige grâce à des commandes ou un volant. L’augmentation de taille et de capacité de ces machines par rapport aux balayeuses accompagnées et la réduction de la fatigue de l’opérateur qui n’est plus obligé de marcher rendent ces machines adaptées au nettoyage de grandes surfaces (jusqu’à 8 000 m²).

    Les constructeurs proposent au choix des balayeuses autoportées équipées de moteurs électriques ou thermiques.

    Les points importants:

    • grandes surfaces
    • opérateur assis
    • traction et brosse motorisées
    • moteur électrique ou moteur thermique (pour l’extérieur)
  • Qu’est-ce qu’une balayeuse de voirie ?

    Balayeuse de voirie de la marque FIMAP
    Balayeuse de voirie de la marque FIMAP

    Les balayeuses de voirie sont employées pour le nettoyage des villes et des parkings. Elles servent donc au nettoyage de très grandes surfaces. Comme pour les balayeuses autoportées, le conducteur est assis.

    Les balayeuses de voirie sont très performantes. Elles permettent de ramasser tous types de déchets, qu’ils soient légers (comme des papiers) ou lourds (comme des bouteilles). Les balayeuses de voirie possèdent également une grande capacité de stockage de déchets. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de les entasser temporairement et de les transporter ultérieurement. Il est important de noter aussi que les balayeuses de voirie sont conçues pour nettoyer les espaces urbains sans les détériorer.

    Les points importants:

    • nettoyage urbain ou de très grandes surfaces
    • grande capacité de stockage de déchets
    • automotrice ou montée sur véhicule porteur
  • Balayeuse ou balayeuse aspirante ?

    Une balayeuse pousse les déchets vers le bac de ramassage grâce à l’action de la brosse rotative. Une balayeuse aspirante va en plus aspirer les déchets poussés par la brosse. Le nettoyage est ainsi plus performant et la force d’aspiration de ces machines permet de traiter des déchets plus denses que ce qui est possible avec le simple balayage mécanique. Cependant, ces balayeuses sont plus onéreuses que les balayeuses classiques.

    Les points importants:

    • balayeuse normale : déchets poussés dans le bac de ramassage par la brosse
    • balayeuse aspiratrice : déchets poussés par la brosse et aspirés
  • Balayeuse électrique ou thermique ?

    Les balayeuses accompagnées ou autoportées peuvent être équipées d’une motorisation électrique alimentée par batteries ou d’un moteur thermique.

    Les modèles électriques sont limités par l’autonomie de leur batterie, celle-ci doit permettre de traiter la totalité de la surface à balayer sans avoir à réaliser un cycle de recharge.

    Les motorisations thermiques ne sont pas limitées en terme d’autonomie tant que l’on peut les réalimenter en carburant mais leur émission de gaz d’échappement leur interdit toute utilisation en intérieur et les réservent donc aux applications en extérieur.

    Les points importants:

    • batterie : autonomie limitée, travail en intérieur
    • thermique : autonomie « illimitée », travail en extérieur
  • Comment choisir une balayeuse ?

    Balayeuse autoportée de voirie de la marque Bucher Municipal
    Balayeuse autoportée de voirie de la marque Bucher Municipal

    Pour choisir une balayeuse, il faut avant tout choisir un modèle adapté à la surface à nettoyer et à ses contraintes.

    Les constructeurs indiquent dans les caractéristiques techniques de leurs modèles deux paramètres qui sont très importants:

    • La largeur de travail qui dépend en général de la taille de la machine et qui correspond à la largeur qui est balayée à chaque passage de la machine.
    • une capacité théorique en mètres carrés par heure qui correspond à la surface théorique que la machine peut balayer en une heure, elle dépend de la largeur de travail et de la vitesse d’avancement. Cette capacité corrélée avec l’autonomie de la machine permettra de déterminer la surface que l’on pourra balayer sans avoir besoin de réaliser un cycle de recharge des batteries ainsi que le temps nécessaire à l’opérateur pour réaliser cette tâche.

    Le choix de la machine se fera donc en déterminant une largeur de travail adaptée à la surface à traiter en tenant compte de son organisation (encombrement, largeur d’allées, etc…) et d’une capacité permettant de réaliser le travail.

    Pour simplifier, certains fabricants indiquent directement pour quelle surface leurs modèles sont conseillés.

    Un autre paramètre à prendre en compte sera la nature de la motorisation, électrique ou thermique, les moteurs thermiques étant réservés au balayage extérieurs à cause de leurs émissions nocives.

    Les principaux critères de choix pour acheter une balayeuse

    • largeur de travail
    • capacité théorique
    • autonomie
    • motorisation
Related guides
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
No comment
No comments possible