The online industrial exhibition

Bien choisir un raccord tournant

Un raccord tournant est un dispositif de liaison mécanique qui permet de transférer un fluide d’une partie fixe à une partie en rotation d’une machine. Les fluides véhiculés dans le système peuvent être liquides ou gazeux, sous pression ou sous vide.

Un raccord tournant est composé d’un arbre, d’un ou plusieurs joints, d’un ou plusieurs roulements et d’un corps. Il permet au fluide de rester en mouvement. Il doit être parfaitement étanche : le joint de type mécanique, à lèvres ou torique est donc un élément clé du raccord.

Certains fabricants utilisent les termes « raccord rotatif », « joint tournant », « raccord pivotant » ou encore « rotary union ».

Consulter les raccords tournants

  • Comment choisir un raccord tournant ?

    Raccord tournant de la société GAT
    Raccord tournant de la société GAT

    De nombreux paramètres liés au système en rotation permettent de choisir un raccord tournant.

    Le premier critère correspond au type de fluide pour lequel le raccord sera utilisé. Il peut véhiculer du gaz, de l’air, du vide, de l’eau, de l’huile, de la vapeur, du  liquide refroidissant, etc. Les matériaux du raccord seront choisis selon la présence éventuelle d’agents abrasifs ou corrosifs.

    Le nombre de passages nécessaires dans le raccord, la vitesse de rotation, la pression dans votre installation et la température de service vous permettront de bien dimensionner votre raccord tournant.

    Enfin, si vous avez besoin de transmettre un signal ou un courant électrique dans votre installation, vous devrez avoir recours à un raccord tournant équipé d’un collecteur tournant.

    • type de fluide
    • nombre de passages
    • vitesse
    • pression
    • température
    • signal ou courant électrique à transmettre
  • Comment dimensionner votre raccord tournant ?

    Raccords tournants de la société SMC
    Raccords tournants de la société SMC

    De nombreuses tailles de raccords tournants sont disponibles. Vous trouverez ci-dessous les caractéristiques essentielles pour dimensionner votre produit.

    • Le diamètre nominal (DN) de votre installation : c’est le diamètre intérieur d’un tuyau de raccordement.
    • La pression de service de votre installation : le raccord tournant est aussi bien utilisé dans un vacuum que dans un système sous pression. Il vous faudra connaître la pression habituelle du fluide, comprise en général entre 0 et 1 380 bars (0 à 20 000 psi), ainsi que la pression de service maximale. Si l’installation fonctionne à pression variable, choisissez la pression maximale comme pression de service.
    • La température de fonctionnement de votre fluide, ainsi que la température ambiante : déterminez les températures minimales et maximales. Elles varient habituellement entre -100 °C et 200 °C.
    • La vitesse ainsi que la direction de rotation nécessaires : la vitesse est généralement de 0 à 3 600 tr/min. Une vitesse plus élevée, supérieure à 10 000 tr/min, est également possible (selon les fabricants).
    • diamètre nominal
    • pression de service ou pression maximale
    • température
    • vitesse de rotation
  • Raccord tournant ou collecteur tournant ?

    Un raccord et un collecteur tournants facilitent tous deux la rotation des éléments d’une machine. Le raccord tournant permet de transmettre un fluide, tandis que le collecteur tournant transmet un courant ou un signal électrique.

    Dans un collecteur tournant, les courants sont transmis d’une entrée stationnaire, souvent une brosse, à une sortie rotative, souvent une bague. Dans une installation typique, le collecteur tournant, aussi appelé slip ring, est monté sur la partie en mouvement. Les fils qui passent par l’arbre creux conduisent la charge électrique. On trouve des collecteurs tournants dans de nombreuses applications telles que les systèmes vidéo HD (caméras de surveillance) ou les énergies renouvelables (éoliennes).

    Si vous avez besoin d’un signal électrique dans votre application, il est possible de combiner l’utilisation d’un raccord et d’un collecteur tournants afin de faire passer à la fois des fluides et des courants. Ces dispositifs combinent la transmission de fluides et la puissance électrique ou la transmission de signaux. On les appelle « raccords tournants combinés » ou « raccords tournants avec collecteur intégré« .

  • Quelles autres caractéristiques faut-il prendre en compte pour le choix d’un raccord tournant ?

    La matière du raccord est importante. Vous pouvez opter pour de l’acier, de l’aluminium, du laiton, de la fonte, ou du bronze en fonction de la nature du fluide qui sera véhiculé. Vous pouvez ensuite choisir le type de connexion : mâle ou femelle, fileté, à bride, à souder ou à brancher directement.

    Il existe un grand choix de raccords tournants standards, toutefois de nombreux fabricants vous proposent également des raccords, avec ou sans collecteurs, sur mesure.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
Guides connexes
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *